Bio, artisanales, modernes et inventives

Grande Distribution - Café Hotellerie Restauration - événementiel et fûts aux particuliers

Les brasseurs cueilleurs se jettent dans le grand bain pour créer les bières Plouf, une gamme créative de bières 100 % nouvelle vague. De l’eau, beaucoup d’eau, les ingrédients de la nature et la brasse endurante de notre fine équipe d’artisans composent des bières aux flaveurs exotiques qu’on vous envoie avec amour, comme une bouteille à la mer.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Bière estivale par excellence les blanches sont des bières de blé au profil céréalier : craquant et désaltérant, dont les levures évoquent le zeste et éliminent le sucre. Combinée ici à un jus de gingembre frais et dynamisant, cette bière d’apéro accompagnera vos pauses passives (et vos poses lascives), pour tonifier la suite de vos activités.

Dans la famille des bières houblonnées (IPA ou India Pale Ale), la glisse est une session : une bière de soif, blonde, légère et facile à boire. Sa levure norvégienne aux notes d’orange et son infusion à froid de houblons californiens aux parfums tropicaux-coco-passion nous font surfer sous le soleil pour des sessions endurantes.

Une débauche de houblons aux senteurs de mangue, d’agrumes et de résines de pins, surmonte la force brute d’une blonde triple à 9%. Attention à ne pas se laisser distraire par sa complexité amère au petit gout de reviens-y, derrière ses saveurs chaleureuses se cache la malice de la bombe. Explosion assurée en fin de soirée.

Une débauche de houblons aux senteurs de mangue, d’agrumes et de résines de pins, surmonte la force brute d’une blonde triple à 9 %. Attention à ne pas se laisser distraire par sa complexité amère au petit gout de reviens-y, derrière ses saveurs chaleureuses se cache la malice de la bombe. Explosion assurée en fin de soirée.

Une ambrée pas comme les autres. Ses copeaux de barrique de cognac en font un produit local et original, mais nulle crainte elle est à 6 % et reste une bière facile à boire tranquillement, après une bonne journée au soleil, mais aussi à 30 cm de la cheminée…, le spiritueux si cher aux charentais ajoute juste une petite touche détonante.

Les plaisirs houblonnés ne sont pas l’apanage des arsouilles débridés ! Avec l’apnée, Le festif responsable a trouvé son acolyte. Son nez floral à souhait, sa texture désoiffante mais consistante fait parfaitement illusion pour cet exercice d’abstinence. Retenir son souffle et observer caché les profondeurs des bourrés n’a jamais été si aisé.

fins de stocks avant évolution de la recette

Il est des charentais pour qui plouf ne rime pas avec vacances ! Dans les claires, nos ami·e·s travaillent dur pour nous offrir le meilleur du terroir maritime. Eté comme hiver, on gobbe l’huitre, un verre (de bière, si si essayez) à la main. La gose à l’huître –  fais pas la grimace – c’est un classique depuis le XVIIe, c’est iodé, acidulé, sec mais gras, comme du champagne.

commander

La planche

Bière estivale par excellence les blanches sont des bières de blé au profil céréalier : craquant et désaltérant, dont les levures évoquent le zeste et éliminent le sucre. Combinée ici à un jus de gingembre frais et dynamisant, cette bière d’apéro accompagnera vos pauses passives (et vos poses lascives), pour tonifier la suite de vos activités.

LA GLISSE​

Dans la famille des bières houblonnées (IPA ou India Pale Ale), la glisse est une session : une bière de soif, blonde, légère et facile à boire. Sa levure norvégienne aux notes d’orange et son infusion à froid de houblons californiens aux parfums tropicaux-coco-passion nous font surfer sous le soleil pour des sessions endurantes.

La bombe

Une débauche de houblons aux senteurs de mangue, d’agrumes et de résines de pins, surmonte la force brute d’une blonde triple à 9%. Attention à ne pas se laisser distraire par sa complexité amère au petit gout de reviens-y, derrière ses saveurs chaleureuses se cache la malice de la bombe. Explosion assurée en fin de soirée.

la brasse

Notre blonde de tous les jours à la mode britannique est une pale ale. Après l’effort d’un long brassage, de quelques longueurs de brasse, du dur labeur… pour toutes et tous à la débauche : le réconfort de la première gorgée de bière ! On dit d’elle qu’elle est craquante comme ses céréales, douce comme sa levure et équilibrée : entre malt et houblon.

La bronzette

Une ambrée pas comme les autres. Ses copeaux de barrique de cognac en font un produit local et original, mais nulle crainte elle est à 6 % et reste une bière facile à boire tranquillement, après une bonne journée au soleil, mais aussi à 30 cm de la cheminée…, le spiritueux si cher aux charentais ajoute juste une petite touche détonante.

à partir d'avril

L'apnée

Les plaisirs houblonnés ne sont pas l’apanage des arsouilles débridés ! Avec l’apnée, Le festif responsable a trouvé son acolyte. Son nez floral à souhait, sa texture désoiffante mais consistante fait parfaitement illusion pour cet exercice d’abstinence. Retenir son souffle et observer caché les profondeurs des bourrés n’a jamais été si aisé.

fins de stocks avant évolution de la recette

La claire

Il est des charentais pour qui plouf ne rime pas avec vacances ! Dans les claires, nos ami.e.s travaillent dur pour nous offrir le meilleur du terroir maritime. Eté comme hiver, on gobbe l’huitre, un verre (de bière, si si essayez) à la main. La gose à l’huitre –  fais pas la grimace – c’est un classique depuis le XVIIe, c’est iodé, acidulé, sec mais gras, comme du champagne.

TEMPORAIREMENT indisponible

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé